Plan épargne retraite

Transformez vos impôts en épargne retraite.
Economisez jusqu’à 32 419 € d’impôts par an

Je compare les PER

Simulation en ligne 100% gratuite !

Retraite supplémentaire et surcomplémentaire : en quoi ça consiste ?

Notre système de retraite par répartition se compose d’une pension de retraite de base ainsi qu’une retraite complémentaire. A ce jour, il s’agit d’un dispositif obligatoire. Malheureusement, celui-ci reste insuffisant puisqu’un retraité perd environ 30 à 50 % de son revenu lors du passage à la retraite.

Pour pallier cette perte de gain, de nombreux Français souscrivent volontairement à un contrat de retraite supplémentaire (ou surcomplémentaire).

Retraite supplémentaire ou retraite surcomplémentaire : de quoi parle-t-on ?

Qu’est-ce que la retraite supplémentaire ou surcomplémentaire ?

La retraite supplémentaire (ou surcomplémentaire) est un système de retraite par capitalisation mis en place à l’initiative du travailleur.

Certains employeurs proposent également à leurs salariés d’adhérer à un contrat souscrit au niveau de l’entreprise.

Le principe de la retraite supplémentaire vise à souscrire un contrat d’épargne durant la période d’activité professionnelle, permettant au futur retraité de percevoir au moment de la retraite un complément de revenu quasi échangé.

Celui-ci est ensuite versé sous forme de rente ou de capital. 👍

A quoi sert la retraite supplémentaire ?

En général, un retraité perçoit deux pensions obligatoires pour lesquelles il a cotisé tout au long de son activité professionnelle :
1️⃣ Le régime de base, qui correspond environ à 50 % des meilleurs revenus professionnels d’une carrière et dépend du nombre de trimestres travaillés ;

2️⃣ Le régime complémentaire, qui vient compléter le régime de base. Il correspond à plus ou moins 30 à 40 % des revenus professionnels et s’exprime sous forme de points, qui seront ensuite convertis en rente.

👉 Le plus souvent, l’association de ces deux pensions ne suffit pas pour que le retraité conserve un niveau de vie inchangé. C’est pourquoi de nombreux épargnants décident de mettre en place un contrat d’épargne retraite.
👉 Ainsi, le retraité reçoit au total (retraite de base + complémentaire + supplémentaire) un revenu similaire à celui qu’il percevait avant son départ à la retraite.

Quelle est la différence entre retraite complémentaire et retraite supplémentaire ?

📌 La première grande différence entre une retraite complémentaire et une retraite supplémentaire est que l’une est obligatoire (la retraite complémentaire) et l’autre facultative (la retraite supplémentaire).

📌 La retraite complémentaire vient compléter le régime de base. A ce titre, le travailleur cotise tout au long de sa carrière pour en bénéficier. Le salarié partagera cette charge avec son employeur, à l’inverse, le travailleur indépendant cotisera seul.

Quelles sont les différentes formes de retraites supplémentaires ?

On distingue deux familles de retraites supplémentaires :

  1. La retraite supplémentaire individuelle ;
  2. La retraite supplémentaire collective.

La retraite supplémentaire mise en place à l’échelle individuelle :

La retraite supplémentaire individuelle est une démarche volontaire du travailleur salarié ou indépendant. A l’inverse, la retraite supplémentaire collective est mise en place à l’initiative de l’employeur et profite aux salariés.

✅ Il existe trois produits d’épargne retraite susceptibles de constituer la retraite supplémentaire d’un futur retraité :

💡Bon à savoir :
Si vous disposez déjà d’un PERP, vous pouvez le conserver ou le transférer vers un PER pour profiter des nouveaux avantages du contrat.

PER individuel ou assurance vie, comment choisir ?

Le PER individuel et l’assurance vie vous permettent tous les deux d’obtenir une retraite supplémentaire sous forme de rente ou de capital. Néanmoins, ils se distinguent l’un de l’autre à deux niveaux :

Le capital d’une assurance vie est disponible :

A tout moment mais les versements ne permettent pas de réduire vos impôts.

Le capital d’un PER est disponible au moment de la retraite :

En cas de déblocage anticipé (achat de la résidence principale par exemple) et les versements sont déduits du revenu imposable. Il s’agit donc d’un produit d’épargne défiscalisant.

La retraite supplémentaire mise en place au niveau de l’entreprise :

La retraite supplémentaire collective profite aux salariés d’une entreprise.
🙂 L’employeur trouve un double intérêt à mettre en place un contrat d’épargne retraite collectif :

  • Il valorise son image de marque employeur, attire et fidélise ses employés ;
  • Il bénéficie de réductions fiscales et sociales.

Avant la loi Pacte de 2019, il existait plusieurs formes d’épargne retraite d’un point de vue professionnel. Chaque statut ou catégorie professionnelle disposait d’un contrat spécifique : le Madelin pour les indépendants, le Préfon pour les fonctionnaires

Désormais, le Plan d’Epargne Retraite regroupe en un seul contrat tous ces dispositifs.

On retrouve deux déclinaisons de PER d’entreprise :

  • Le PERECO (Plan d’Epargne Retraite Entreprise Collectif) qui remplace l’ancien PERCO ;
  • Le PERO (Plan d’Epargne Retraite Obligatoire) qui remplace le contrat Article 83.

L’adhésion au PERECO est facultative et profite à l’ensemble des salariés de l’entreprise s’ils désirent y souscrire. A l’inverse, l’adhésion au PERO est obligatoire, mais ne bénéficie qu’à une catégorie de salariés.

Comment fonctionne la retraite supplémentaire (ou retraite surcomplémentaire) ?

Comment cotiser à la retraite supplémentaire ?

La cotisation à une retraite supplémentaire se fait sous forme de versements.

L’alimentation est libre, le contrat d’épargne retraite n’impose donc aucune obligation de versements.

👉 Il est néanmoins possible de programmer des versements réguliers sur un contrat d’épargne retraite.

Les versements bénéficient d’avantages fiscaux :

Une déduction fiscale :

Possible pour les versements volontaires (réalisés à l’initiative de l’épargnant).

Une exonération fiscale :

Pour les versements réalisés par l’employeur (intéressement, participation ou abondement réalisé sur un PERECO par exemple).

Comment mettre en place un contrat de retraite supplémentaire ?

📌 Au niveau collectif, si l’employeur propose cette option, l’adhésion au contrat de retraite supplémentaire est automatique après la signature du contrat de travail (PERECO ou PERO) ;

📌Au niveau individuel, c’est à vous de choisir votre contrat. Vous pouvez ouvrir un PER auprès des personnes ou établissements suivants :

  • Banque ;
  • Assurance ;
  • Courtier en ligne spécialisé ;
  • Conseiller en gestion de patrimoine indépendant.

⚠ Important !
Il existe une multitude de contrats qui présentent des caractéristiques variables. Par exemple, les tarifs et la rentabilité entre deux PER peuvent varier du simple au double. Aussi, tous n’offrent pas le même univers d’investissement.

Pour vous simplifier la tâche et vous aider à faire votre choix, nous avons analysé les meilleures offres d’épargne retraite supplémentaire du marché. Rendez-vous sur notre comparateur pour découvrir le plan d’épargne retraite le plus adapté à vos attentes.

Ouvrir
un PER

Comprendre
le PER

Défiscaliser
sur un PER

Epargner
sur un PER

Un projet d’épargne retraite ? Réalisez une étude gratuite !

Exploitez tous les leviers de rentabilité du Plan d’Epargne Retraite grâce à notre comparateur et des conseils sur mesure.